Bannire

Responsables de la crise ?

Dans un contexte de croissance mondiale bâtisseur de nouvelles puissances économiques, l’Europe stagne, avec des niveaux de chômage et de déficits sociaux et publics jamais atteints. Notre pays s’enfonce dans une crise générale et profonde de la pensée créatrice et critique et apparaît même parfois comme une citadelle de l’immobilisme. Les conséquences de ce refus du mouvement peuvent inquiéter, avec comme conséquence une usure de l’engagement citoyen au service de la démocratie. Pourtant, le comportement de nombreux acteurs de la vie politique, sociale et économique le révèle chaque jour : respect de l’autre et chance de gagner vont de pair.

Au-delà de sa gravité, cette situation est extrêmement nuisible pour tous ceux qui ont depuis de nombreuses années entrepris et réussi des adaptations difficiles et complexes dans tous les domaines de la vie sociale : les associations, les collectivités et services publics, les fédérations professionnelles syndicales et patronales, les entreprises et les citoyens eux mêmes.

Chacun de nous porte sa part de responsabilité dans la conception et les développements de la crise ; nous pouvons et devons tous contribuer à en sortir.

un commentaire pour “Responsables de la crise ?”

  1. marie-chantal dit :

    Comprendre que l’humain doit demeurer au centre de tous débats et décisions politiques a depuis trop longtemps été évincé des préoccupations.
    Parler de mondialisation au lieu d’universalisme.
    Ainsi démantelées, nos sociétés ont à traiter de tous les domaines, sociaux, économiques, culturelles, éducations, enseignements, environnementaux, urbanismes, militaires, financiers, écologiques e t c …et ne parviennent pas à conserver le lien qui les unit. L’HUMAIN.
    Aucun de ces domaines ne peut trouver un équilibre tant que nos gouvernants seront en dualité constante au lieu d’apporter leur pierre à l’édification du bien commun . Il est fondamental ce lien , inscrit sur tous les Frontons : Liberté, égalité, fraternité auquel j’aime ajouter Laïcité.
    Un rêve un peu utopique sans doute : -”Réunir ce qui est épars” est l’une de mes devises personnelles.
    Devise qui prend tout son SENS à travers l’élan que porte le MODEM.
    Réunir les forces vives d’une nation qui en perpétuelle mutation est riche de son passé, sans être passéiste.
    Ouverte à tous les gens de bonnes volontés qui disposent de leur libre arbitre . A notre jeunesse Bâtisseuse d’espoir par sa créativité et son désir ardent de servir sa nation en être PENSANT. Responsables de leurs engagements : c’est l’une des clés de voûte !
    La démocratie s’apprend, elle n’est pas innée , elle possède aussi ses propres limites. L’être humain est capable d’innover et de perfectionner cela.
    A nous de faire rayonner les valeurs que nous transmettons aux générations futures , mais aussi maintenant à travers NOS PORTES PAROLES que sont nos élus, MESSAGERS de l’espoir d’un monde toujours meilleur qui deviendra mature le jour où il cessera de penser en terme de dualité .
    Le monde n’est pas noir ou blanc , il est noir et blanc et souvent gris. Et ces couleurs sont la somme d’une infinie palette de diversité.
    Que le MODEM soit un prisme , un catalyseur , qu’il éclaire nos réflexions.
    Tel est le souhait que je mets en acte.
    Marie-Chantal

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


La France de toutes nos forcesFrançois Bayrou et foule en mouvementAdhérer au MoDem