Bannire

Archive pour la catégorie 'points de vue'

Le lendemain de la gueule de bois

Jeudi 14 juin 2007

C’était hier en début de soirée

Au moment de la fermeture du bureau de vote, près de 47% des électeurs avaient fait le choix de ne pas y venir voter.

Un peu plus tard pendant le dépouillement des bulletins de vote de mon bureau, seuls deux noms revenaient avec insistance. Mais où sont donc les électeurs de notre candidat ? De temps à autre tout de même sortait d’une enveloppe l’un de “nos” bulletins orange.

Lire le reste de cet article »

Responsables de la crise ?

Jeudi 7 juin 2007

Dans un contexte de croissance mondiale bâtisseur de nouvelles puissances économiques, l’Europe stagne, avec des niveaux de chômage et de déficits sociaux et publics jamais atteints. Notre pays s’enfonce dans une crise générale et profonde de la pensée créatrice et critique et apparaît même parfois comme une citadelle de l’immobilisme. Les conséquences de ce refus du mouvement peuvent inquiéter, avec comme conséquence une usure de l’engagement citoyen au service de la démocratie. Pourtant, le comportement de nombreux acteurs de la vie politique, sociale et économique le révèle chaque jour : respect de l’autre et chance de gagner vont de pair.

Au-delà de sa gravité, cette situation est extrêmement nuisible pour tous ceux qui ont depuis de nombreuses années entrepris et réussi des adaptations difficiles et complexes dans tous les domaines de la vie sociale : les associations, les collectivités et services publics, les fédérations professionnelles syndicales et patronales, les entreprises et les citoyens eux mêmes.

Chacun de nous porte sa part de responsabilité dans la conception et les développements de la crise ; nous pouvons et devons tous contribuer à en sortir.

Les colleurs sauvages

Mercredi 6 juin 2007

 

La démocratie la plus élémentaire,
sans même parler de démocratie participative,
c’est le respect de l’ensemble des candidats afin de refléter la pluralité des opinions.

Non, Dominique LEFEBVRE,
vous n’êtes pas propriétaire de Cergy !

———-

Plusieurs candidats et de nombreux citoyens et citoyennes de Cergy qui m’ont contacté constatent le “rouleau compresseur” des afficheurs de Dominique LEFEBVRE, candidat socialiste sur la deuxième circonscription.

N’ayons pas peur des mots , une véritable “armée” de colleurs d’affiches s’appliquent à recouvrir systématiquement les affiches des autres candidats. Sur Cergy, 90% des affiches visibles hors panneaux électoraux sont celles de Dominique LEFEBVRE.

Certains, comme moi, ont pris l’engagement par écrit de “partager” l’espace public afin que tous et toutes puissent voir leurs propositions et leurs idées exister dans cette campagne électorale. Pour certains d’entre nous, dont je fais partie, jamais nous n’avons connu dans d’autres campagnes électorales un tel acharnement à occuper le moindre mètre carré en recouvrant ou arrachant les affiches des autres concurrents.

Que veut Dominique LEFEBVRE avec de telles pratiques, qui de plus gaspillent du papier, donc des arbres, de la colle, de l’essence, de l’énergie et de la fatigue inutile pour ses colleurs d’affiches ?

Il nous reste une semaine, et il est une exigence démocratique que Dominique LEFEBVRE respecte les autres.

Redisons-le :
Dominique LEFEBVRE n’est pas propriétaire de Cergy !

———-

Les colonnes “Morris” et autres endroits d’affichage légal doivent permettre l’expression démocratique de tous et de toutes.

Aussi, en accord avec d’autres candidats, j’appelle tous ceux et toutes celles qui considèrent comme inacceptable cette pratique de la “terre brûlée” au seul profit du candidat socialiste qui, manifestement, a les moyens financiers de le faire, à me contacter pour que nous rédigions ensemble un communiqué de presse dénonçant de telles pratiques autoritaires et anti démocratiques à relayer, en particulier par voie de messages électroniques et de tracts, au plus grand nombre, cette atteinte à l’expression plurielle des divers candidats, afin d’exiger du candidat socialiste qu’il cesse cette pratique d’un autre âge dans la dernière semaine de campagne électorale.

Jean Pierre ZOLOTAREFF, candidat sur la deuxième circonscription
Président du collectif citoyen 95
06 08 69 93 20
jpzolo@wanadoo.fr

De l’importance de notre mouvement

Mercredi 6 juin 2007

Il n’a échappé à personne que l’UMP et le Président de la République, pourtant tout-puissants, ne veulent pas que notre mouvement existe.

Il n’échappera pas non plus aux Français que le PS ne fera rien qui puisse empêcher la bipolarisation politique, seul argument qui puisse encore justifier la coexistence de ses courants antinomiques …

Pour ma part, je fais confiance aux électeurs. Je suis persuadé qu’ils ne laisseront pas faire cette tentative d’étouffement dans l’œuf du mouvement qui va rénover la vie politique française.

Les électeurs ont exprimé beaucoup de choses au premier tour des présidentielles. Ils auront demain à cœur de faire en sorte que leur message soit porté à l’Assemblée Nationale.

Lire le reste de cet article »

Législatives 2007 : Voter a-t-il encore un sens ?

Mardi 5 juin 2007

“Il faut donner au Président de la République nouvellement élu une majorité à l’Assemblée Nationale pour lui permettre d’appliquer son programme”.

Tel est l’argument régulièrement entendu ces temps-ci, selon lequel le seul vote possible, logique, en un mot “normal”, serait un vote pour le candidat UMP, tout autre vote étant “suicidaire”, “contre les institutions” ou, pourquoi pas, dangereusement déviant.

D’ailleurs, le candidat n’a-t-il pas lui-même annoncé : “Si je suis élu, je fais devant tous les Français la promesse solennelle d’appliquer mon programme”.

Logique, cette argumentation ? Certes, très logique. Mais pour être logique, en est-elle pour autant exacte et raisonnable ?

Lire le reste de cet article »


La France de toutes nos forcesFrançois Bayrou et foule en mouvementAdhérer au MoDem