Bannire

Archive pour la catégorie 'on en parle ...'

A qui Marir donnera-t-il sa voix ?

Samedi 16 juin 2007

publié le 13 juin 2007
dans L’écho Régional
par Agata MADENSKA et Nicolas BRIARD

lire l’article

Consignes pour le second tour : démenti

Vendredi 8 juin 2007

Dans un article intitulé “Poniatowski et Lefebvre au coude à coude“, publié le 6 juin 2007 dans l’Echo Régional, Agata MADENSKA et Nicolas BRIARD, journalistes signataires de l’article, font dire à Mbarek MARIR : “Je pense que je donnerai ma voix à Axel Poniatowski”.

Voici le texte du communiqué de démenti transmis ce jour par M’barek MARIR à ce journal :

“Dans votre article du mercredi 6 juin, une phrase a suscité de l’émotion dans les rangs de vos lecteurs. ‘Je pense que je donnerai ma voix à Axel Poniatowski’. Je n’ai pas tenu ces propos. Il s’agit d’un malentendu au sens propre.

Je souhaite rassurer les électeurs de la 2ème circonscription : au second tour, j’appellerai à voter pour le candidat du Mouvement Démocrate, c’est-à-dire moi.

M’barek MARIR,
candidat pour le Mouvement Démocrate de François BAYROU - MoDem”

Vexin Français - L’espoir du MoDem

Jeudi 7 juin 2007

publié le 7 juin 2007
dans La Gazette du Val d’Oise
par JS.

lire l’article

M’barek MARIR : “Le député n’est pas le super maire de la circonscription”

Mercredi 6 juin 2007

publié le 6 juin 2007
dans L’Echo Le Régional
par Nicolas BRIARD (propos recueillis)

lire l’article

A Paris aussi, le MoDem s’active

Mercredi 6 juin 2007

Hier soir, 5 juin 2007 à Paris, dans une salle impatiente, surchauffée et pleine à craquer, le MoDem a tenu meeting au Gymnase Japy.

Au cours de celui-ci, les 21 candidats MoDem des circonscriptions parisiennes ont été présentés aux participants. Quelques uns d’entre eux se sont exprimés à la tribune, parmi lesquels trois candidats qui, issus de divers mouvements écologistes, ont décidé de rejoindre le MoDem pour y faire fructifier leurs idées.

Marielle DE SARNEZ et François BAYROU sont ensuite intervenus pour rappeler, entre autres, que les députés de l’Assemblée Nationale devaient être le trait d’union entre les citoyens et l’Etat, et non l’inverse.

Sans appeler ostensiblement à voter MoDem aux législatives, François BAYROU a tracé, de manière explicite, un chemin qui, au total, ne peut que conduire à ce vote l’auditeur attentif et convaincu.

Lire le reste de cet article »


La France de toutes nos forcesFrançois Bayrou et foule en mouvementAdhérer au MoDem